26/04/2006

Mourir pour ses idées, d’accord, mais de mort lente

 

J’ai toujours considéré que tant qu’on pensait, c’était bon signe. Qu’on pouvait ne pas être d’accord, critique. Avec une préférence pour le constructif, of course.

Toutefois, des bloggopotes m’ont amenée à nuancer cet avis, que j’émettais hier encore. Voyant ce qui se disait ici, 2 d’entre eux m’ont rappelé des conversations que nous avions déjà eues à propos du caractère plus très intime des blogs, une fois qu’on parlait opinions et/ou qu’on n’était plus vraiment anonyme pour tout le monde. Des critiques perso et pas constructives, de l’autocensure.

Ils parlent en connaissance de cause puisqu’ils ont été confrontés à la question, l’un y ayant répondu par l’ouverture de plusieurs blogs dont un seul est connu de tous, l’autre par le changement d’adresse à chaque fois qu’il en a ressenti le besoin, avec public restreint et choisi.

Effectivement, le blog peut prendre davantage la forme d’un salon où l’on s’exprime à haute voix que d’un lieu privé. Sans qu’on en prenne réellement conscience. Du moins, une conscience continue. On s’habitue, on se sent chez soi, on prend des libertés. On croit, aussi, que tout le monde a intégré le concept de la même manière, que tous voient le blog comme un lieu de libre expression malgré son libre accès. Que l’auteur peut y développer ses pensées, ressentis, interrogations et certitudes en direct et comme bon lui semble.

Mais quand l’affect joue, c’est difficile à tenir. Preuve en est que j’ai reçu une volée de bois vert pour une réflexion que j’ai menée sérieusement, sans calcul ni ironie, certes au sujet d’une autre personne. Comme je l’aurais fait intérieurement. Et pas pour un post réellement méchant, caustique, sarcastique, ponctué de jugements de valeur et d’un zeste de mauvaise foi, comme j’en ai fait, qu’il renvoie à une ou des personnes connues, prises en tant que personne ou groupe représentatif.

Si je n’avais pas de malice, d’autres en ont vu. L’incompréhension, l'indignation, est inhérente au caractère public. Je reconnais à l’écrit le danger de toucher, blesser plus facilement, puisqu’on ne voit pas changer la tête de l’interlocuteur et donc qu’on ne peut pas nuancer, amender, préciser au fur et à mesure de la discussion la nature de ses pensées. Ca ne me semblait pas problématique dans la bloggosphère où on connaît tous les outils qu'on utilise.

Je suis toujours aussi convaincue que les blogs doivent être un lieu de libre expression et de libre pensée. Et si, avec mes blogoppotes, on a discuté de l'opportunité d'ouvrir d'autres espaces d'expression, je me suis dit que oui, j'étais convaincue de l'intérêt de pouvoir se confier à son journal et que non, je n'étais pas obligée de défendre cette idée contre vents et marées. Si

je remets en question la poursuite de mes pérégrinations ici, ça n’est pas à cause des critiques, auxquelles je donnerais alors trop d’importance, mais bien parce que ce blog, connu, ne me permets peut-être plus de poursuivre ce que j’y fais de la manière dont je l’entend. La réflexion sur un sujet peut difficilement se poursuivre sereinement quand tout le monde s’en mêle et mélange son affect à celui de l’auteur, lui prête des intentions qu’il n’avait pas, met en avant l’intérêt du groupe, invoque le politiquement correct, quand d'autres prennent contact par MSN mais n'osent plus commenter sur le blog pour éviter la mêlée,etc. L’auteur se voit en quelque sorte dépossédé de son libre choix et de son processus réflexif.

Or si j’assume le fait de ne pas plaire à tout le monde et de rencontrer des avis contraires, critiques, pertinents ou non, je n’assumerais pas le fait de ne plus être en accord avec moi.

J’ai déjà pensé tuer Carambole à plusieurs reprises et pour diverses raisons, ouvert d’autres blogs, pratiqué l’autocensure, privilégié les posts humoristiques à ceux touchant à l’introspection. Se retenir de tout écrire stoppe le processus de réflexion, donc on ne va pas au bout du bout. Les interventions, alors, n’apportent plus des éléments supplémentaires mais causent des vagues relationnelles dans la vie réelle. Et, puisque je cherche surtout à être en accord avec moi, je n’en ai peut-être plus besoin. Libre à moi de solliciter l’avis d’intervenants extérieurs quand j’ai besoin d’abreuver ma réflexion à d’autres sources. C’est déjà ce que je fais couramment. Le bon vieux carnet à spirales reprendra donc du service.

07:17 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

Commentaires

les zaffaires Ce n'est pas la première fois que ce genre d'affaires arrive. On ne peut pas plaire à tout le monde. C'est un fait. Ce qui me gène le plus, c'est les dommages collatéraux de ce genre de situation. Dont j'ai fait les frais à une époque (autre cas évoqué ici et ailleurs). Si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi .Et vice versa.
Une autre réflexion que m'inspire tout ca, c'est l'aspect public d'un blog. Peut on écrire sur ses amis ? LEs différents amicaux trouvent-ils leurs place sur la place du marché ? C'est dangereux et destructeur. Je ne me prononce pas sur les torts et raisons des uns et de sautres .Je constate juste qu'il est souvent souhaite une discussion msn, avec tous les malentendus que cela entraine, à une vraie discussion de visu, autour d'un verre.
L'écrit est une arme redoutable. Elle n'a pas la spontanéite de l'oral.
J'ai perdu des gens que je croyais des amis par msn. Je ne les aurais pas perdu par le dialogue.
Enfin, l'aspect communauté du blog me gène. Leurs caractères exclusifs aussi. Tu n'es pas avec moi, tu es contre moi.
C'est dommage.
Je regrette un peu l'age d'or de "notre communauté" d'il y a un an et demi.
Mais bon...
à bientot tous.

Écrit par : marco | 26/04/2006

... Dure contradiction entre deux besoins. Celui de partager des expériences et le besoin qu'on ressent, presque, tous d'une certaine pudeur dès l'instant où les compteurs s'emballent. Pour ma part, j'ai choisi. En tout état de cause, c'est dommage d'abandonner le blogage tant que le besoin est là.

Écrit par : HL | 26/04/2006

N'hésite pas à revenir ;)) Je ne saurais comment lire un carnet à spirales à longue distance ;))
Pour le reste, au plaisir de te relire ;))

Écrit par : Ubu | 30/04/2006

Dommage Juste un petit mot de soutien, parce que franchement, j'adorais ton blog, tout comme tes petits commentaires laissés sur le mien.
Bon courage en tout cas. Et si tu changes d'avis, ce sera avec un grand plaisir que je te lirai de nouveau

Écrit par : Cityzen | 09/06/2006

L'age d'or ... ... un éternel recommencement, continuer pour s'améliorer.
Bon courage à toi, petite Fée. Ton blog nous aura participé à un sursaut de lucidité salvateur.

Spasibo

Écrit par : Eric | 10/07/2006

suis triste que t es plus la....

bises toi si tu passes par ici

Écrit par : radis | 11/09/2006

slot" target="_blank">http://you-free-slot-online.blogspot.com/>slot [url=http://you-free-slot-online.blogspot.com/]slot[/url] [url=http://budget-car-rental-web.blogspot.com/]budget car rental[/url] budget" target="_blank">http://budget-car-rental-web.blogspot.com/>budget car rental

Écrit par : slot | 22/10/2006

[url=http://you-online-slot-machine.blogspot.com/]slot machine[/url] slot" target="_blank">http://you-online-slot-machine.blogspot.com/>slot machine slot" target="_blank">http://you-free-slot-online.blogspot.com/>slot [url=http://you-free-slot-online.blogspot.com/]slot[/url]

Écrit par : slot machine | 24/10/2006

[url=http://my-free-slot-online.blogspot.com/]slot[/url] slot" target="_blank">http://my-free-slot-online.blogspot.com/>slot

Écrit par : slot | 29/10/2006

Welcom to my site about [url=http://hometown.aol.com/youfreeslotsfine/]slots[/url] (slots)" target="_blank">http://hometown.aol.com/youfreeslotsfine/>slots)

Écrit par : a slots | 29/10/2006

[url=http://viagra-xili.blogspot.com/]viagra[/url] viagra" target="_blank">http://viagra-xili.blogspot.com/>viagra [url=http://hometown.aol.com/youfreeslotsfine/]slots[/url] slots" target="_blank">http://hometown.aol.com/youfreeslotsfine/>slots

Écrit par : viagra r | 30/10/2006

[url=http://hometown.aol.com/youfreebingofine/]bingo[/url] bingo" target="_blank">http://hometown.aol.com/youfreebingofine/>bingo free" target="_blank">http://my-free-slot-game.blogspot.com/>free slot [url=http://my-free-slot-game.blogspot.com/]free slot[/url]

Écrit par : bingo r | 30/10/2006

[url=http://buy-used-car.blogspot.com/]used car[/url] used" target="_blank">http://buy-used-car.blogspot.com/>used car [url=http://hometown.aol.com/buysomaweb/]soma[/url] soma" target="_blank">http://hometown.aol.com/buysomaweb/>soma

Écrit par : used car | 31/10/2006

Si tu changes d'avis... tu me préviens ?...

Écrit par : Wineblood | 01/03/2007

search engine optimization Exellent site and i will vizit this again

Écrit par : SEO | 25/08/2007

Ce jeu ne demande que 3 minutes d'attention . Ca va t'effrayer. La personne qui me la envoyé a dit que son voeu s'est réalisé 10 minutes après l'avoir lu. Mais pas de triche. Ce jeu a un drôle/effrayant dénouement .. Ne lis pas en avance mais fais-le dans l'ordre, point par point. Ca prend env 3 min. et ca vaut la peine. Prends d'abord une feuille et un crayon.

CONSIGNES:
Quand tu choisis les noms, sois sûr que ce sont des personnes que tu
connais
et fais-le d'après ton premier instinc .Descend ligne par ligne. Ne lis pas en dessous, tu gâcheras tout le fun parti
1. Ecris les chiffres de 1 a 11 dans une colone
2. A côté des chiffres 1 et 2, écris 2 nombres aux choix
3. A côté des chiffres 3 et 7,inscrit le nom d'une personne de sexe opposé (noms differents )
Ne regarde pas trop bas ou ca ne marchera pas. Avance point ,par point...
4. Ecris le nom de n'importe qui (par ex.: amis, famille) à côté des chiffres 4, 5 et 6. (noms differents)
Ne triche pas ou tu regretteras
5. Ecris quatre titres de chansons en 8, 9, 10 et 11
6. Finalement, fais un voeu Ici est la clef du jeu

RESULTAT :
1.Tu dois parler de ce jeu à un certain nombre de personnes (le nombre qui est à côté du 2).
2. La personne en place 3 est celle que tu aimes.
3. Celle en place 7 est quelqu'un que tu apprécies beaucoup mais avec qui ça ne marche pas.
4. La personne que tu as mise en 4 est qqn à qui tu tiens vraiment beaucoup .
5.La personne que tu as nommée en place 5 est celle qui te connait très bien
6. La pers. que tu as inscrite en 6 est ta personne porte-bonheur
7. La chanson en 8 est celle qui s'associe avec la personne en 3.
8. Le titre en 9 est la chanson pour la personne en 7
9. La chanson en 10 est celle qui t'en dit le plus sur ton esprit
10. La chanson en 11 est celle qui révèle tes sentiments par rapport à la vie.

Mets cela sur 10 blogs dans l'heure qui suit ta lecture de ce mot. Si tu le fais ton voeu se réalisera. Si tu ne le fais pas, ça deviendra l'inverse ! Sacrément bizarre... Mais ça à l'air de marcher... fais seuleument copier/coller.

Écrit par : Greg | 11/11/2008

Les commentaires sont fermés.