08/04/2006

Carambole et la poésie

Donne-moi ton coeur, Babe,

qu'on puisse s'amuser,

voir si on peut s'kiffer,

toi et moi sur l'oreiller,

voire plus si affinité,

car c'est ça, la vie, Babe

 

Je vais t'emmener

à l'arrière de ma BMW

là, je vais t'embrasser

et te caresser,

puis te déshabiller

car c'est ça, la vie, Babe

 

puis je vais te sauter,

on va copuler,

tu vas me sucer

je vais te faire couiner

ça va déchirer

car c'est ça, la vie, Babe

 

Puis je vais t'étouffer,

avec l'oreiller

pas la peine de gueuler

qu'est'ss'tu croyais ?

Je vais pas m'emcombrer

d'une pouffe nommée Babe

 

Je vais te découper,

puis t'écarteler

et jeter tes morceaux congelés

sur l'parking du GB

me vlà débarrassé

d'un coup d'un soir dans ton genre, Babe

 

Les flics vont te retrouver

y'seront dégoûtés

ça pue, la viande faisandée

moi, j'aurais filé

m'rattrapperont jamais

c'est ça, ma vie, Babe

 

Dans le fond, z'avaient raison, les Bloggopotes : la poésie, c'est pas si difficile, c'est à la portée de tous...

(Quoi, Carambole, tu sors ??? Mais pourquoi ???)

15:54 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Ma parole... ... mais tu es devenue folle! :-)

Écrit par : Moonshine | 08/04/2006

Rien à redire ... sinon clap clap clap clap Sur mon derrière je suis tombée
de lire ici autant 'd'obsénités'
De rire, je suis écroulée
Ah ca oui, je suis bluffée

Écrit par : Bridge | 08/04/2006

carambole... à peté une durite j'adorrrrrrrrrrr :)

Écrit par : valou | 08/04/2006

... Mdrrrrrrrrrr
Vive la poésie carambolesque!

Écrit par : Oli | 08/04/2006

Ah la poésie urbaiiiiiiiiiiiine Tu es une vraie poétesse underground !

Écrit par : Cityzen | 10/04/2006

babe c'est bien un cochon dont tu parles? j'ai juste la?

Écrit par : Barbatruc | 10/04/2006

Les commentaires sont fermés.