26/01/2006

L’alcool tue

Toute ivresse n’est pas bonne à vivre.

Et la sienne particulièrement pas.

Il boit.

De longue date. Depuis que je suis née, je crois.

J’avais déjà abordé le sujet avec lui, mais le terrain a toujours été glissant.

Soit il niait, soit il reconnaissait en partie, minimisait, plaisantait, s’en sortait par une pirouette de Comediante à la Romain Didier.

 

Mais là, on a atteint la phase critique.

Il boit de plus en plus. De plus en plus souvent.

Devant ses collègues.

Devant moi.

Et ça le rend con. Et ça lui fait faire des trucs pas classe. Et ça le rend agressif. Et ça le rend grossier.

Et moi, j’en peux plus, de sa connerie, de son manque de classe, de son agressivité, de sa grossièreté.

Quand je n’en suis pas, je tremble à imaginer dans quel état il doit être.

Quand j’en suis, je compte inconsciemment les verres.

C’est lui qui boit et c’est moi qui en suis malade.

 

Samedi, 17h. L’aura pas le temps de passer me dire bonjour comme il l’aurait voulu, retenu par des impératifs et parce qu’il sort, le soir. Qu’il dit par sms.

Une image de lui en état d’ébriété me passe devant les yeux. Renvoi de sms. Pas gentil certes. Mais prémonitoire. « Je sais que je ne serai pas là pour le voir mais essaie d’éviter de finir ivre, de tenir ton rang pour une fois, de ne pas te donner en spectacle ».

Réaction d’orgueil. « C’est la dernière fois que tu m’envoie ce genre de message ».

Ben oui, c’est pas la 1e fois que je commente son comportement en état d’ivresse. Ici j’œuvre utile : je le dis avant.

Je lui réponds donc que c’est pas pour être méchante, que c’est pour son bien et qu’il le sait. Que toutefois, s’il préfère le prendre de haut plutôt que de faire des efforts… Silence radio.

Je rentre à 1h. Mes doigts me démangent. C’est pas mes oignons, mais…

Envoi d’un sms. « Je me demande si t’es encore dehors, toi qui disait que tu ne ferais pas d’excès ».

C’est à 2h qu’il me répond. « T’es où ? »

« Ben dans mon lit ». (NDLR : non mais franchement, à cette heure-là, où veut-il que je sois ???)

« J’arrive ».

Très drôle.

« J’arrive ».

« Hein ? Pour du vrai ??? » (NDLR : mon dieu, c’est qu’il est plein !!!!… je veux voir… ma curiosité me perdra) « Ok ».

J’enfile un peignoir sur ma nudité et me donne un coup de brosse pour reprendre forme humaine. Je passe la case maquillage, j’ai vraiment pas envie et, s’il voit trouble, il se rendra compte de rien.

On frappe, j’ouvre et… tombe nez à nez avec un pote à lui.

J’ose à peine imaginer ce qu’il découvre de mon anatomie alors que je referme précipitamment la porte en m’offusquant.

Lui, jamais ivre à trop avoir du vivre avec, propose de s’en aller (NDLR : super idée).

L’autre râle, parle décidément trop fort à mon goût sur le pas de ma porte, stagne à l’entrée en invitant son pote à rester (et mon avis à moi, on me le demande pas ????). Alex-le-Chat profite de la confusion générale pour tenter une sortie vers le milieu très hostile de la rue, je l’arrête de justesse.

Et là, l’autre dit que je suis chiante. Deux foix. Il part en free style sur la fait qu’il vient pour me faire plaisir et que moi, je suis chiante, toujours au moins trois tons trop fort à mon goût.

La pestilence de son haleine m’agresse autant que ses propos et je lui suggère de partir tout de suite, s’il m’insulte.

Il me fait répéter avant de partir tel un Prince (déchu), le menton haut et le pas décidé.

Bonne nuit aussi.

18:07 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Je comprends mieux, maintenant.... Ceci dit, tu aurais pu t'être maquillée.
Pensons aux côtés positifs.....

Je t'embrasse et à tout bientôt.

Écrit par : Rutabi | 27/01/2006

Colayne Ton trip est poignant..
Je me sens désolé pour toi..

Écrit par : Colayne | 27/01/2006

... Comment qu'il va Alex-le-chat sans ses grelots???Pauvre petit lou....t'as pas honte ;-)))

Écrit par : Babylou | 27/01/2006

... On ne peut souvent rien y faire,la prise de conscience doit venir de lui.Essayer de lui faire comprendre va le faire s'éloigner.

L'alcool ne tue pas toujours mais peut gacher une ou plusieurs vies.

Écrit par : house_in_the_clouds | 27/01/2006

... On boit pour oublier : et on oublie vraiment tous ceux qui vous entourent... Et après, aucun souvenir, jusqu'à l'ivresse prochaine.
Aucune solution si ce n'est de s'arrêter soi-même.

En attendant, les proches doivent se payer les instants pénibles : une horreur quotidienne...

Bon courage !

Écrit par : Ubu | 29/01/2006

. Courage, fuyons...

Écrit par : cotontige | 29/01/2006

bonjour un petit mot en passant

Écrit par : coeurdenfant | 30/01/2006

Antabuse. Chère Carambole,
Sais-tu qu'il existe l'antabuse (vois chez Google).
L'antabuse existe sous forme d'implant...
L'alcoolisme est une maladie psychiatrique comme une autre. Elle doit donc être soignée par des médecins...
Je sais, le drogué dit, comme pour la cigarette: j'arrête quand je veux!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 30/01/2006

... Aie...je n'ai rien à dire...j'aime l'alcool...j'exagère...souvent ...mais je ne pense pas être agressif...suis-je alcolo??? peut-être...mais ce n'est certainement pas pour oublier quoi que ce soit !...enfin si..peut-être...la lucidité tue :-))))))))

Écrit par : sioran | 30/01/2006

même pas drôle fille d'alcoolo... j'en connais un p'tit peu : même pas drôle !
envie de te dire : fuis ces instants, et dis-lui bien comme tu l'aimes, une fois, deux fois, trois fois... qu'il aprenne qu'il vaut la peine, en vrai... mais qu'il est con quand il a bu... comme toi et comme tous les autres...
alors s'il a toujours trop bu, il est toujours trop con. alors t'es toujours trop chiante. surtout continue.
bah oui, mais il n'y a que les gens qui comptent vraiment qui sont chiants, les autres on s'en fout ! surtout dans la toute puissance alcoolique.
tu fais partie de ceux qui le touchent...
même pas drôle... mais c'est parfois la vie.

Écrit par : marine | 02/02/2006

sauve toi!!! 14 ans avec un alcoolique...crois moi ça use!! Certe c'est une maladie , mais pour l'autre c'est un cauchemard. Et il n'y a que lui qui peut prendre la décision de se soigner.

Écrit par : Do | 02/02/2006

... Petite pensée pour toi, je ne t'oublie pas!

Écrit par : Oli | 03/02/2006

je v me faire l implan quand ont aime sa femme on peux tous faire pour elle!!!!

Écrit par : david | 23/06/2007

help me besoin de voux qui savez le malheur de l achoo

Écrit par : chaidron | 20/08/2007

help me besoin de voux qui savez le malheur de l achoo

Écrit par : chaidron | 20/08/2007

help me besoin de voux qui savez le malheur de l alccohl

Écrit par : chaidron | 20/08/2007

Les commentaires sont fermés.