21/11/2005

Chance de cocue

Ca fait quatre fois que je me pointe en pleine Capitale en pleine heure de pointe et qu’un type se barre juste devant mon nez pour me laisser une super place-de-la-mort à un jet de pierre d’où je vais…

 

Je ne te connais pas, Homme de la Vie, je ne sais pas qui tu es ni où tu te caches, mais sache que tu me paieras ta trahison très cher !!!! Salop !

14:01 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

ben dis donc... Courage petite fée!!!

Écrit par : J | 21/11/2005

No comprendo Un jet de pierre ?

Écrit par : eric | 21/11/2005

Site miroir , compote de pommes facile à partager ! Chère Carambole,
La solution: tu mets tout en double. Quand un blog ne marche pas, on n'a qu'à commenter sur l'autre...
Moi, je ne change pas mon lien vers toi: il est simplement une semaine en avance...
Amitiés.
Croa croa croa... (C'est le sort de tous les hommes en avance sur leur temps!)

Écrit par : Armand | 21/11/2005

... Bein si tu trouves si facilement de la place dans notre chère Capitale... tu es la bienvenue en mon humble appart!
Bisous

Écrit par : Oli | 22/11/2005

*** Armand, vous me faites décidément trop rire ou sourire pour que j'aie le coeur à vous jeter un (mauvais) sort !

Écrit par : La Fée Carambole | 22/11/2005

Eh bah voilà ! C'est encore la faute de l'Homme de ta Vie !
S'il lit ce blog, je comprends qu'il se cache ;-)))
D'ailleurs, il lit forcément ce blog, puisque c'est un homme parfait ! ;-)

Écrit par : Cityzen | 23/11/2005

Les commentaires sont fermés.