31/05/2005

Pleine lune, alcool et bêtise humaine

 

 

On était prêt pour la fiesta locale, qu’on attend tous les ans avec impatience, même qu’on a reçu par mail un calendrier de décompte pour les 10 ans à venir… J’adore le chauvinisme festif…

 

Je monte en ville, toute jolie, toute pimpante, et j’y croise un proche ivre mort dans une situation ambiguë… Verte de rage, je l’apostrophe – mais comment discuter avec un type qui sait à peine encore comment il s’appelle et ne voit plus que vaguement qui je suis, moi ??? – alors j’abandonne vite… pour retrouver, sur le seuil de S., Lolita entourée d’une dizaine de sacs en plastique.

Shopping intensif ? La braderie ne commence que lundi…

Non : ses paquets ! Son Jules l’a mise à la porte parce qu’elle voulait faire la fête avec nous !

 

Le cœur en berne, on se traîne au barbeuk de l’ex-futur-ex (même-qu’eux-ne-savent-plus-où-ils-en-sont) de S. où règne une ambiance… de mort. Avocats, médecins, chirurgiens dissertent dans une atmosphère de cérémonie de remise des Molière.

Y’a quatre intruses en jeans-baskets même pas griffés… Mouarf ! Vraiment pas envie d’appartenir à ce milieu…

Et vlà qu’il drache.

Envie de suicide au chocolat chaud.

 

Son Jules regarde à peine S. mais prend mal le fait qu’on décolle pour aller se saoûler en ville histoire d’éponger nos malheurs. Qu’à cela ne tienne… En route !

 

Les rues sont bondées mais rien ne nous empêche d’accéder au lieu producteur de la boisson typique du cru. Le cœur n’y est pas et l’alcool a du mal à passer… On vivra une soirée en demi-teinte, comme les suivantes, jusqu’à ce que S. se fasse jeter par son homme en public et pas en douceur.

 

Vous avez dit « pleine lune ? »

15:58 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/05/2005

Quand la musique est bonne

Chansons

Relais de Cri http://sel-et-sucre.skynetblogs.be ... 

Notez que le chemin qui mène de mes oreilles à mon cœur est sinueux et prend des détours inattendus et variés… 

Qui vous rend joyeux : Les Nougats, Brigitte Fontaine, Vogue de Madonna, Torremolinos de Stellla

Qui vous rappelle un ex-copain : The Best of Pet Shop Boys

Qui vous fait pleurer : Les amants d’un jour de Piaf

Qui vous fait rire : Tout Stellla

Que vous écoutez le plus en ce moment : Fashion nuggets de Cake

Qui vous fait réfléchir sur la vie : vie de femme/vu de ma quarantaine de Romain Didier

Qui vous fait réfléchir sur le monde : euh…

Qui vous rappelle celle/celui que vous aimez : A whiter shale of pale (thanks to Steph), la reprise d’Annie Lennox

Que vous auriez aimé écrire : les souliers verts de Lynda Lemay

Que vous ne voulez plus jamais entendre : Pas d’allergie viscérale

Que vous voulez être jouée à vos funérailles : la Complainte pour un amour perdu, de Cri : c’est beau, c’est nostalgique et c’est mon ami qui l’a écrit… Et requiem pour un con de Gainsbourg

Que vous voulez être jouée à votre mariage : On parle d’autre chose ?

Qui fait que vos amis pensent à vous quand ils l'entendent : Ah ça… Un Madonna… genre Music, Vogue

Qui vous rend nostalgique aujourd'hui : Le tourbillon de la vie, Jeanne Moreau, la version de Vanessa Paradis

Que vous aimez d'un artiste que vous détestez : tu es mon autre, Maurane/Lara Fabian, pour Fabian s’entend

Que vous admettez aimer honteusement : Love don’t cost a thing de Jenifer Lopez

Qui vous rappelle votre enfance : La chèvre de Monsieur Seguin de Chantal Goya

Qui résume votre adolescence : Paradis blanc de Michel Berger

Dont vous aimez les paroles : Vague à l’homme de Romain Didier

Que vous détestiez et que maintenant vous aimez : Quand est-ce qu’on fait l’amour de Serge Lama

Avec laquelle vous aimez vous réveiller : A little prayer for you de Aretha Franklin (thanks to Bridge)

Qui vous fait penser à quelqu'un qui est mort : Le Chapeau de Zozo, Maurice Chevalier

Qui vous rappelle la nuit : la nuit je mens de Bashung

Qui vous fait penser aux vacances : Dee dee, de Khaled

Qui vous fait penser à votre solitude : Quelques mots d’amour de Michel Berger

Qui vous fait penser à ce que vous vivez en ce moment : La vie ne m’apprend rien de Balavoine

Qui n'est pas votre type de musique mais que vous aimez pourtant : Usher, Yeah

Qui vous rappelle votre meilleur ami : Ah que la vie est belle, Brigitte Fontaine

Qui vous rappelle un membre de votre famille : L’air des Gilles de Binche

Que vous pouvez chanter entièrement : Faith de Georges Mickael,-  Bridge est témoin ! – American life / Frozen de Madonna , Torremolinos de Stella et plein d’autres. Suis assez perméable. Mais il me faut la bande son.

Qui vous rappelle une soirée excellente : J’aime j’aime la vie, de Sandra Kim

Qui vient de sortir mais que vous aimez déjà : Le dernier album de Tori Amos

 

Et hop je passe le relais à qui-veut-qui-l'a-pas-encore-fait



16:39 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Jardinaaaach’ à la liégeoise

 

 

On était donc censés participer au Valou’s élimination of the tropical jungle dans le jardin.

Sauf que, quand on est arrivé, y’avait déjà plus rien à faire.

 

Alors on a soupé, effectué un revival du blind test d’Oli où je ne me suis pas mal débrouillée… Mais que c’est dur, pfft !

 

Puis on a dormi tard comme des larves lascives que nous sommes, on a déjeuné à midi avec des pan cakes vraiment top et on est quand même descendus dans le jardin en tenue de combat, pour dire de. J’ai bronzé…

 

Une heure plus tard, ivres de grand air, on s’est arrêtés… pour manger. Certains ont poussé le vice jusqu’à arrêter le marchand de glace, de passage dans la rue, pour s’octroyer un dessert digne de Gargantua.

 

Moi, j’aime bien aller rendre service à mes z’amis et aller effectuer des travaux chez eux, mouarf ! N’empêche, on a vachement bien nettoyé le frigo : là, y reste plu rien !!!!


14:23 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |