31/03/2005

Quotidien : 1 - réflexion : zéro

Ma dernière mésaventure pseudosentimentale m'a remué les méninges jusque derrière, là, ouske je ne vais jamais d'habitude, à l'arrière dans le bas de la tête.
J'attendais que le ménage en grand fut fait à l'intérieur de mon crâne pour te livrer en pâture le fruit - si tant est qu'il en sorte quelque chose - de ma réflexion.
 
Puis les congés sont arrivés et comme d'hab' j'ai travaillé comme une négresse à ce si petit jardin qui me bouffe tant de temps.
 
Et j'ai pas écrit une ligne.
 
Je manque à tous mes devoirs envers moi-même, ce qui est sans conteste le plus grave des manquements.
 
Mais j'entends d'ici le cri de la manne à linge et déjà, le quotidien au féminin reprend ses droits sur mon âme.
 
On n'fait décidément pas ce qu'on veut...

21:00 Écrit par La F | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.